Services
Travaux compensatoires

Pour nous contacter :

Téléphone : (450) 681-4994

Sans frais : 1-800-667-8532

Sous l’égide du ministère de la Sécurité Publique, le Programme de travaux compensatoires constitue une mesure alternative à l’incarcération de contrevenants adultes. Le citoyen étant dans l’incapacité de s’acquitter d’une amende a la possibilité de bénéficier de ce programme en exécutant des travaux compensatoires au profit d’organismes communautaires.

Le Centre de bénévolat et moisson Laval, qui assume la gestion régionale de ce programme depuis 1983, reçoit la clientèle en entrevue et coordonne l'exécution des travaux de tous les clients habitant les districts judiciaires de Laval, Terrebonne et Joliette.

Nombreux sont les avantages et les retombées positives au sein de la communauté. En plus d’être une solution humaine et préventive, le programme permet:
  •  d'humaniser le système de la justice et impliquer la société dans son administration;
  •  de responsabiliser les participants tout en développant des habilités de travail;
  •  de connaître les ressources existantes dans la communauté;
  •  de développer et d'élargir la visibilité du Centre de bénévolat et moisson Laval en tant que gestionnaire régional du programme;
  •  d'acquérir de nouveaux partenariats au sein des communautés religieuses (églises, couvents), des services d'entraide, des banques alimentaires, des municipalités, des écoles, etc.
L’année 2011-2012 nous a permis de rejoindre 432 organismes d'accueil des régions de Laval, Terrebonne et Joliette. Ils ont bénéficié de 291 376 heures de travaux de toutes sortes: manuels (peinture, aménagement paysager, etc.), en bureautique, en entretien ménager, en accompagnement au niveau des activités de loisir de personnes aînées, etc.;

Comme cette clientèle est défavorisée et n’a pas les moyens de payer son amende, elle consent à effectuer des travaux compensatoires dans le but d’alléger sa dette sociale. La clientèle effectue majoritairement des travaux manuels ainsi que du soutien de bureau.

La plupart des personnes référées au Programme des travaux compensatoires sont motivées et les organismes d’accueil se disent très satisfaits du travail exécuté par les clients.

En grande majorité, les dossiers proviennent des cours municipales et des greffes provinciaux.