Programme de récupération en supermarchés : Le centre de bénévolat et moisson laval récupère pour donner à manger

Laval, le 25 mai 2018 – Le Centre de bénévolat et Moisson Laval annonce le déploiement du Programme de récupération en supermarchés (PRS), dans la région de Laval permettant ainsi d’étendre cette solution unique et durable aux problèmes de gaspillage et de précarité alimentaire sur tout le territoire. Alors qu’il y a plus de 31 000 demandes mensuelles d’aide alimentaire dans la région et que les dons en denrées manquent, le Centre de bénévolat et Moisson Laval doit innover pour répondre aux besoins de sécurité alimentaire.  Premier programme du genre au Canada, le PRS permet également la récupération de viande en supermarchés, pour être redonnée aux personnes qui en ont besoin, une opération qui était réalisée à plus petite échelle dans la région auparavant.

Le Programme de récupération en supermarchés permet une situation gagnant-gagnant en éliminant les pertes en supermarchés pour les denrées encore comestibles afin de donner à manger à des familles en situation de pauvreté. Ce programme est réalisable en partie grâce à la collaboration des bannières Provigo, Maxi, Métro, Super C et IGA.

Un important manque de ressources

Les demandes d’aide alimentaire d’urgence dans la région sont en hausse et le Centre de bénévolat et Moisson Laval manque de ressources pour y répondre. L’augmentation fulgurante du coût du panier d’épicerie ces dernières années a un impact direct pour les familles qui représentent, à elles seules, près de la moitié de la clientèle du Centre de bénévolat et Moisson Laval. Sans régler complètement la problématique, le déploiement du PRS dans la région de Laval améliore la situation et permet de nourrir plus sainement des gens dans le besoin. Afin d’assurer l’opérationnalisation du PRS sur le territoire de Laval un investissement de 703 222 $ sera réalisé dans le cadre de la campagne majeure fédérée du PRS et le Centre de bénévolat et Moisson Laval a besoin de soutien financier.

Quelques chiffres

  • PRS à l’heure actuelle pour le Centre de bénévolat et Moisson Laval :
    • 5 supermarchés mobilisés ;
    • 15 158 kg de denrées récupérées (dont 5 771.5 kg de viande) ;
    • 101 037,16 $ en valeur marchande ;
    • 13,3 tonnes d’eqCO2 économisées ;
    • 30 316

 

  • Déploiement complet du PRS, de 2018 à 2022 pour le Centre de bénévolat et Moisson Laval:
    • 23 supermarchés mobilisés
    • 1 104 000 kg de denrées récupérées
    • 7 363 680 $
    • 971,52 tonnes d’eqCO2 économisées
    • 2 208 000 repas

Citations

« Le Programme de récupération en supermarché est une très belle démonstration de solidarité sociale pour les citoyens dans le besoin et tous les efforts doivent être mis en place afin d’y parvenir. Le travail du Centre de bénévolat et de Moisson Laval, ainsi que de tous les partenaires impliqués, est remarquable. C’est grâce à ce type d’initiative que nous pouvons répondre aux besoins de nos concitoyens et ainsi, faire du Québec un milieu de vie sain et sécuritaire. »

Francine Charbonneau, Ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation et Ministre responsable de la région de Laval, Députée Mille-Îles

«L’engagement des marchés avec la banque alimentaire régionale de Laval démontre clairement l’atmosphère de collaboration dans laquelle nous sommes aujourd’hui. Ensemble, ils contribuent à des objectifs communs, d’éviter le gaspillage en plus de lutter contre la précarité alimentaire. La ville de Laval est fière de soutenir ce type d’initiative en participant à des événements comme aujourd’hui pour sensibiliser le grand public. Je tiens à remercier les détaillants en alimentation de leur mobilisation et le centre de bénévolat et moisson Laval pour sa mission. » a déclaré Marc Demers, maire de la ville de Laval.

« Le Programme de récupération en supermarchés illustre la vision de notre société d’aujourd’hui. C’est grâce à ce partenariat entre les banques alimentaires et les différentes bannières que notre organisme est en mesure de distribuer des denrées de qualité aux organismes et aux individus. Cet approvisionnement d’aliments sains assure et renforce nos pistes quant aux solutions face à l’insécurité alimentaire. Nous avons 23 magasins où cinq catégories d’aliments seront récupérées et cette collaboration est gagnante pour les deux parties puisque le gain est d’ordre social. » a déclaré Jean Gagnon, directeur général du Centre de bénévolat et Moisson Laval

« Le Programme de récupération en supermarchés est un projet de société qui aide considérablement notre réseau à s’approvisionner en denrées saines et de qualité tout en réduisant l’enfouissement. Donner à manger aux plus vulnérables de notre société est notre mission principale. C’est grâce à la  solidarité des détaillants en alimentation et de tous nos autres partenaires, que nous pouvons diminuer l’insécurité alimentaire, particulièrement chez les enfants et les aînés », a déclaré Annie Gauvin, directrice générale des Banques alimentaires du Québec.

« Notre partenariat avec les Banques alimentaires Québec dans le cadre de son Programme de récupération en supermarché s’inscrit parfaitement dans la mission de notre entreprise en tant que grand détaillant en alimentation visant à faire une différence positive dans la communauté. Nos bannières Provigo et Maxi sont fières de participer à cette excellente initiative alors que les besoins n’ont jamais été aussi criants, tout en respectant des normes de qualité et de salubrité les plus strictes. »

-Johanne Heroux, Directrice Affaires Corporatives et Communications

« Bien que nous cherchions constamment à minimiser les pertes alimentaires dans nos magasins, la nature même de nos activités en occasionne inévitablement. Nous sommes donc très heureux d’ajouter une nouvelle région à cet important programme et de collaborer avec les Banques alimentaires du Québec et le Centre de bénévolat et Moisson Laval. » a déclaré Marie-Claude Bacon, directrice principale, service des affaires corporatives de Metro.

« Les 293 marchands IGA sont des gens impliqués dans leur communauté, soucieux de l’environnement, et qui ont à cœur de nourrir les gens et de leur transmettre le plaisir de mieux manger. » a souligné Sylvain Lebel, vice-président exploitation de détails – bannière IGA et IGA extra, chez Sobeys Québec. « Le Programme de récupération en supermarchés rejoint en tous points leur philosophie et nos marchands sont fiers de redonner à leur façon à ceux qui en ont le plus besoin. » a-t-il conclu.

« Les détaillants en alimentation du Québec sont fiers de contribuer au déploiement du programme de récupération en supermarché dans les différentes régions. En tant que partenaires de la première heure du réseau des Banques alimentaires du Québec, les détaillants en alimentation sont convaincus de collaborer à un partenariat qui peut réellement combattre la faim dans leurs communautés. », a déclaré Pierre-Alexandre Blouin, PDG de l’Association des détaillants en alimentation du Québec.

À propos du Centre de bénévolat et Moisson Laval

 Le centre de bénévolat et moisson Lava mobilise ses énergies et ses interventions dans le sens de l’autonomie, le développement et l’implication de tous les membres de la société.  De plus, il exploite une banque alimentaire régionale afin de répondre aux besoins des organismes communautaires par la récupération le traitement et la distribution gratuite d’aliments de qualité.

Sa mission est de développer, soutenir et promouvoir l’action bénévole et l’entraide sociale par l’offre de services directs et le développement de compétences des bénévoles, des individus et des organismes, ainsi qu’assurer l’approvisionnement et la juste redistribution de denrées aux organismes œuvrant en sécurité alimentaire et aux individus en difficulté.

 À propos du Programme de récupération en supermarchés

 Le Programme de récupération en supermarchés (PRS) est un projet de société qui se déploie sur tout le territoire québécois. Premier du genre au Canada, il propose une solution unique et durable aux problèmes de gaspillage et de précarité alimentaire avec la collaboration des trois grandes bannières que sont Loblaw, Métro et Sobey’s ainsi que des détaillants en alimentation. Le modèle d’opération respecte les exigences en matière de santé et salubrités et assure la protection des consommateurs. Le réseau des Banques alimentaires du Québec pilote la mise en œuvre et la reddition de compte du PRS et offre un accompagnement opérationnel personnalisé selon les besoins spécifiques de chacune des 19 Moisson, membres du réseau.

 À propos des Banques alimentaires Québec

Depuis 30 ans, le réseau des Banques alimentaires du Québec soutient et représente à travers le Québec 19 membres Moisson (centre de tri, de distribution et d’entreposage), 11 membres Associé (régions éloignées où il n’y a pas de Moisson) et près de 1200 organismes communautaires desservant plus de 400 000 personnes qui ont faim au Québec dont 150 000 enfants. Les Banques alimentaires du Québec veille au partage équitable des denrées et des dons financiers à travers le Québec, s’assure de mettre en commun des ressources, de l’expertise et des informations afin que ses membres puissent répondre de façon plus efficace aux Québécois en situation de pauvreté. www.banquesalimentaires.org

 

– 30 –

Renseignements :                                                                      

Wazna Azem

Directrice aux communications et au marketing

Cell. : 514 291-6916

wazem@benevolatlaval.qc.ca

 

2018-05-25T14:07:18+00:00 25 mai 2018|

DERNIÈRES NOUVELLES